Happy Feet, Happy Life: C’est le pied!

Il fait de plus en plus beau et je sais que personne ne résistera à l’envie de ressortir ses Birkenstock, laisser ses orteils respirer et hurler FREEDOM FREEDOM FREEEEDOM!!!!

birks

Il vaut mieux alors, commencer à se préparer dès maintenant pour les montrer mais aussi pour qu’ils puissent survivre à la belle saison. Eh oui avec le beau temps viennent aussi les mycoses et autres infections.

Il y a quelques temps, j’ai observé un changement drastique de la plante de mes pieds. N’ayant pas trouvé l’origine de ce changement, j’ai du dès lors me pencher avec beaucoup plus de véhémence sur le soin de mes pieds. Je ne suis pas encore diabétique (Dieu Merci !) et je n’ai pas l’intention de le devenir, mais à force de lire les indications sur les produits de soin pour pieds, je me suis rendue compte que le sujet était récurrent et donc important.

J’ai ainsi entrepris de faire quelques recherches plus approfondies sur le sujet étant donné que ce que je savais sur les diabétiques (qui n’était pas grand chose) est qu’ils ont besoin d’insuline (pour un diabète sucré) et qu’ils cicatrisent avec beaucoup de difficultés d’où le fait qu’on doive parfois malheureusement les amputer lorsque leurs lésions ou plaies s’infectent et dégénèrent en gangrène. Pour certains, il devient primordial de surveiller scrupuleusement la plante des pieds à l’affût de toute lésion, tant les risques d’infection sont élevés et les dommages collatéraux graves.

Je vous ennuie un peu avec toutes ces élucubrations mais c’est pour vous confirmer l’importance de la connaissance de son risque de diabète pour guider son choix de soins pour les pieds.

Tout ce qui précède peut paraître trivial pour certains mais bien qu’ayant de vagues connaissances sur le sujet, ce ne fut pas le cas pour moi. J’ai du fouiner un peu. N’étant toujours pas une experte dans la matière je vous propose de vous tourner vers le site de la Fédération Française des diabétiques qui regorge d’informations et qui a entre autre mis un test en ligne afin de savoir si vous êtes une personne à risque.

pfiou (respire, respire).

Revenons à nos moutons. Euh…on parlait de quoi déjà là? de diabète? d’insuline? Ah oui de pieds en fait, de soins de pieds plus précisément.

Dans le choix des produits pour les pieds, il est préférable de demander conseil au médecin/pharmacien au risque de faire dégénérer une situation (si situation il y en a bien sûr!) qui au préalable était bénigne.

Mon escadron de soin comporte plusieurs éléments. Dans la première partie on retrouve:

soin2+

•Une pierre ponce pour faire tomber les peaux mortes. Je ne conseillerais pas d’utiliser les râpes métalliques car elles sont très abrasives et que le risque pour la santé est réel et n’en vaut pas la peine. L’idéal reste la pierre ponce (qu’on peut trouver dans certains magasins exotiques ou bio) ou des râpes à base de pierre ponce (trouvables dans le commerce traditionnel pour 3€ environ).

•Du sel de bain pour pieds: je finis en ce moment celui pour pieds gonflés et sensibles (bien que mes pieds ne soient pas gonflés) de Saltrates mais il existe un multitude de sels spécifiques à vos besoins ou envies. Il vaut 2€ le sachet environ

•Un gommage: j’utilise le super gommage de Sephora qui me convient très bien pour le moment. Seul, il vaut 14€50 les 200g.

•Un baume super hydratant: le mien est celui  à base d’ingrédients naturels de chez Attirance (une marque lettone). La meilleure crème/baume reste celle de l’Occitane mais elle est un peu plus chère. Comptez 16€ les 120 mL chez Attirance contre 15€50 les 75 mL chez l’Occitane.

Dans la seconde partie on a:

care

•De bonnes chaussettes : on peut à tort négliger le choix de bonnes chaussettes et pourtant ça contribue à une bonne hygiène des pieds. Il faut faire attention aux coutures sur les chaussettes, choisir des matières telles que le coton qui n’irriteront pas et assureront le confort.

•Un désinfectant désodorisant: de préférence antibactérien et à base de talc. Je le pulvérise tantôt sur mes pieds, tantôt dans mes chaussures pour réduire les dégâts (moiteur, odeurs, infections). Celui de Hansaplast est hautement efficace et a l’avantage d’être commercialisé en France autour de 5€.

Comment je procède:

Une fois par semaine je baigne mes pieds dans une mixture eau + sels de bain avant d’enlever les peaux mortes avec une pierre ponce. Il est conseillé d’enlever les peaux mortes lorsque la peau est humide et surtout il faut y aller mollo par petits mouvements circulaires. J’ai adopté cette façon de faire car j’ai pu constater qu’en le faisant lorsque mes pieds sont secs, il y a plus de dégâts par la suite et ma plante des pieds est plus sensible.

Deux fois par semaine, j’utilise avant la douche le gommage de Sephora. Vu qu’il est composé d’huiles essentielles, il est préférable de respecter les conseils d’utilisation et de ne l’utiliser que deux fois par semaine max.

Après la douche du soir, je mets le baume hydratant avant d’enfourner mes pieds dans des chaussettes en coton pour une efficacité renforcée.

Et voilà c’est terminé!

Ça a l’air laborieux tout ça mais vu que ce n’est pas tous les soirs, c’est beaucoup moins contraignant. Et puis, si c’est trop dur pensez très fort à vos pieds dans vos plus belles sandales, parce qu’ils le valent bien :).

Peace…out

 

Publicités

5 commentaires

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s