Rimmel #7 ∼ Rimmel is so Wonder’Full

Hello Lovelies!

J’espère que vous allez mieux que moi! 🙂
Je n’ai pas démarré le mois de Mai très fort et ce premier article qui ouvre les hostilités me donnera, je l’espère, l’impulsion pour poster plus d’articles. Même si je ne poste rien ici, je suis active sur Insta ou Twitt-Twitt pour ceux ou celles que ça pourrait intéresser.
Je serais ravie de vous y retrouver pour partager encore plus et rigoler un bon coup.

Je suppose que tout le raffut qui est fait autour des récentes nouveautés/additions de la marque Rimmel ne vous a pas échappé. Il faut dire qu’en plus de bien choisir leurs égéries, leur stratégie marketing est assez offensive et bien ficelée.

Bref, pour moi qui ne me maquille pas beaucoup le teint, la bouche et les yeux sont les attributs que je mets le plus en valeur.
Pour justement y parvenir, le mascara est progressivement devenu un incontournable.  Grâce à (ou à cause de) la qualité des mascaras Rimmel, je suis devenue une inconditionnelle de leurs mascaras. Exit le Scandal’Eyes et l’Extra Wow, je me suis attaquée au tout nouveau Wonder’Full.

Voici un peu plus d’1 mois maintenant que je papillonne entre deux mascaras Wonder’Full Rimmel dont le classique en teinte Extreme Black et la version waterproof (en bleu sur l’image).mascara rimmel wonderfull

Avant d’aller dans le vif des choses, je vous exhorte à prendre une minute de silence pour apprécier la somptuosité de ce packaging!
Je n’ai jamais rien vu de tel et pour une fois je peux dire que je m’en suis amourachée. Ses lignes sont plaisantes et satisfaisantes à bien d’égards.
Je ne me lasse pas du tout de ces courbes gracieuses qui assurent une bonne prise en main bien meilleure que celle du mascara Scandal’Eyes par exemple, que je trouvais beaucoup trop volumineux.

Même si ce design est très abouti, la nouveauté de ces mascaras réside quand même dans la formule qui contient de l’huile d’argan (une révolution dans le domaine!).
On a un mascara qui non seulement apportera les attributs d’un mascara classique, mais qui en plus se chargera de nourrir les cils.

Pendant ces semaines de crash test, j’ai réservé deux semaines où j’ai porté ce mascara sur mes cils de l’œil droit tandis que l’œil gauche était beaucoup plus frivole et recevait les faveurs d’autres mascaras.

Je ne peux expliquer ce choix des plus saugrenu mais, le fond du procédé étant d’observer de visu quelle différence il pouvait y avoir avec et sans, tout en le comparant à d’autres. La démarche est certes bizarre, mais je me suis amusée comme un pingouin danseur!

Les deux types de mascaras sont presque identiques mais ici, je parlerais en détails de la version basique (en marron sur la photo).

Les points positifs

Il est adapté aux yeux sensibles.

La brosse est très souple, flexible, et douce avec la racine des cils. Elle est en picots synthétiques des plus classiques. Cependant, l’espacement des picots est à mon avis juste comme il faut. Mes cils sont bien peignés, séparés et déployés sans que je n’aie à y passer de longues minutes. 
Mascara rimmel wonderfull brush

L’application est facile et modulable. Je l’appliquais simplement en faisant tourner la brosse de la base vers l’extrémité des cils sans faire de zig-zag.
Je me limitais très souvent à un unique passage.

La texture est plus comparable à celle d’une crème que celle d’une pâte. Elle n’est pas compacte et je crois que la présence d’huile d’argan y est pour beaucoup.
C’est très appréciable car ça évite de faire des paquets (même dès la 1ère utilisation) et d’alourdir les paupières (même en waterproof).Mascara rimmel wonderfull texture

Il ne coule pas et ne transfère pas sur les paupières une fois sec.

Son efficacité: les cils sont visibles, démultipliés et recourbés pour toute une journée.

mascara rimmel wonderfull demo

Le démaquillage est rapide. J’utilise certes un démaquillant bi-phasé pour maquillages waterproof, mais j’ai quand même observé qu’il enlevait ce mascara beaucoup plus facilement.

Sa longévité: Il est utilisable 12 mois après ouverture comme la plupart des mascaras de la marque. C’est une bonne chose si comme moi vous avez tendance à ouvrir plusieurs mascaras à la fois.
Par contre, veillez à bien fermer le tube: tendez l’oreille pour bien entendre le bruit qui scelle la fermeture. Si vous n’y faites pas attention, vous aurez la désagréable surprise de voir votre mascara se périmer avant la dite date prévisionnelle de 12 mois.

Ce qu’il ressort de cette « étude » est que mes cils étaient beaucoup plus jolis, définis, et surtout disciplinés.
Après une semaine d’utilisation, j’ai remarqué que même lorsque je n’en avais pas encore mis, mes cils avaient un bel aspect: ils étaient déjà bien définis, structurés avec une légère courbure.
Cet aspect n’est malheureusement pas pérenne et s’estompe au bout de 3 à 5 jours.

Les points négatifs

Le volume: il apporte un bon volume (comme vous pouvez voir sur la précédente image) mais, ce dernier n’est pas époustouflant. Deux couches de mascara apportent déjà plus de volume mais pour obtenir un volume extrême ‘so wonderful’, un recourbe-cils est nécessaire.

La version waterproof est une vraie galère à démaquiller.

Entre la version classique et la waterproof, mon cœur ne balance pas trop!
Même si je reconnais à la version waterproof de maintenir la courbure et de garantir une certaine tranquillité (plus besoin de s’inquiéter d’avoir un masque de Panda en fin de journée), elle nécessite trop d’énergie pour tout enlever et pour cette raison je préfère largement la version non waterproof.

Une fois de plus Rimmel n’a pas failli et je suis une fois de plus très satisfaite d’un de leurs mascaras.
Le Wonder’Full est très facilement devenu mon préféré de la marque. J’ai même mis de côté le Volume Ultra-Glamour de Bourjois et l’Extra WoW de Rimmel qui ont tendance à alourdir mes cils en fin de journée.
De plus, leur prix reste raisonnable (entre 8 et 11€ en grandes surfaces): il est certes plus cher que ses confrères de la même marque, mais je suppose que l’addition de l’or blanc rend ce prix  justifiable.

Voili voilou! J’espère que vous trouverez cet avis utile.

Portez-vous bien!
1000 Kisses

blog oxton yan

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rimmel #7 ∼ Rimmel is so Wonder’Full »

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s