Bullet Journal: 1 mois après

Sous l’impulsion de l’initiative « One week, One goal » créée par la charmante Manue du blog Happiness Maker, j’ai décidé d’explorer la contrée Bullet Journal.

Je suis fan de papier, de carnets, de papeterie. J’aime écrire…et le faire sur du papier. Cependant, je me retrouvais souvent avec plus de deux carnets dans le sac (un pour le blog, un pour tous les jours et un autre pour les divers égarements spirituels) ce qui est lourd (au sens propre du terme j’entends!).

bullet-journal-raisonChaque carnet avait certes une fonction spécifique, mais c’est très vite encombrant…chose paradoxale vu que les carnets sont un outil pour s’organiser.
Et c’est bien sûr sans compter les autres supports comme le téléphone et la tablette pour prendre des notes en express.
Le bullet journal semblait être une bonne alternative à mon organisation.

Pour commencer cette phase test, je ne souhaitais pas sacrifier un de mes précieux carnets. J’ai donc commencer dans un carnet entamé que je n’avais jamais terminé malgré plusieurs tentatives.carnet-paperblanks
Chacun de mes carnets a un esprit, une attitude. Et si je perds cet esprit là, c’est assez difficile de me replonger naturellement dedans…d’où l’abandon de carnet.

carnet-moleskineBref, j’ai sorti mon carnet Moleskine ligné édition collector Woodstock de la retraite pour débuter ce bullet journal.
J’ai repris l’esprit initial du bujo et je l’ai adapté à mes besoins. Selon que ces besoins évoluent au fil des mois, j’adapterais ma segmentation; le but étant de jouer avec jusqu’à trouver la recette qui marchera le mieux pour moi.

bujo-calendrierJe l’ai donc commencé au mois d’Octobre avec les classiques à savoir le calendrier et les entrées.
Côté calendrier j’ai un espace sur la ligne pour noter le fait marquant du jour. Ensuite, j’ai différentes colonnes pour traquer le sport, le sommeil, les boissons, les repas, les articles.
Par la suite je me suis rendue compte qu’il n’était pas nécessaire d’avoir une colonne dédiée aux articles. Maintenant, j’utilise juste un surligneur sur la date pour indiquer que j’ai publié. C’est plus graphique et ça me convient mieux.

Ce premier mois, je n’ai pas fait de semainier parce que je n’en ressentais pas le besoin. Cependant, au fil des mois, j’ai fini par me rendre compte que c’était un bon moyen de répartir les taches que je comptais effectuer pendant le mois. bujo-semainierJ’ai donc ajouté cette entrée le mois suivant. Comme modèle, j’ai juste repris le même que celui de mon agenda Moleskine en mettant le mois sur deux pages à la place de la semaine.

En face de mon calendrier j’ai une page dédiée à mes objectifs du mois.
Comme annotations, je n’ai rien fait de complexe. Pour les taches effectuées ou reportées, j’ai juste repris une annotation que j’avais déjà: une boucle que je ferme lorsque la tache est effectuée et qui reste ouverte dans le cas contraire.
Mes différentes catégories:

  • Watchlist
    La liste des séries, films, docs que j’aimerais regarder.
  • les inspirations d’articles
    bujo-idees-articlesPlus loin, pour chaque article je fais une ébauche.
  • Mes dépenses non alimentaires
    bujo-shoppingCe sont celles que je cherche le plus à maîtriser.
  • les choses qui me font réfléchir
    bujo-inspirationsça va des citations aux sujets de discussion en passant par des visuels.
  • Playlist
    bujo-playlistElle regroupe à la fois des découvertes ou des musiques que je redécouvre.
  • Booklist
    bujo-booklistComme son nom le trahit, c’est la liste des livres dont j’ai entendu parler dans le mois et que j’aimerais voir de plus près.
  • Jets d’articles
  • Wishlist
    Pour toutes les choses qui suscitent mon intérêt
  • Les faits marquants positifs
    bujo-pensees-positivesParce que ça me fait sourire et parce que ça me donne envie de les multiplier.
  • Mes repas jours après jours
    Je suis en à la recherche d’un certain équilibre pondéral et physiologique. Pour y arriver, je traque non seulement mon sommeil, mais aussi ce que je mange et bois au quotidien.bujo-repas
    C’est une chose que je faisais beaucoup avant quand je développais de plus en plus des intolérances/allergies à différents aliments et produits.
    J’ai pu me rendre compte que bien que je buvais beaucoup, je ne buvais pas d’eau. J’ai donc corrigé ça parce que mine de rien ça fait du bien un bon verre d’eau bien fraîche.
    Comme je note ce que je consomme en quantité d’alcool, ça m’a permis de contenir ma consommation d’alcool au weekend…Bien évidemment il y a des exceptions!

Pendant tout le mois d’Octobre, je notais les choses qui pouvaient m’aider à peaufiner mon organisation dans les mois à venir. C’est ainsi que j’ai pu regrouper certaines catégories et avoir une certaine cohérence dans l’évolution de mon carnet.
Dès que le mois est fini, je note les pages et détaille le lexique. Il est fort possible que les choses changent et que je note au fur et à mesure. Rendez-vous l’année prochaine pour la mise en place.

carnet-espritPour moi le bullet journal est une révélation; je suis beaucoup plus organisée,plus assidue aussi et j’ai une vision plus centrée des choses.

J’adapte, je le fais évoluer. Bref, c’est moi et ça correspond à mon rythme de vie et mes besoins.

bullet-journalIl y a tellement de choses à dire sur le bujo que je suis probablement loin du compte.
Avec le bujo, si on n’est pas un minimum organisé et qu’on l’adapte à soi, on peut très vite être perdu.
Pour l’instant, j’en suis très satisfaite et j’ai hâte de voir à quel point ça peut m’aider dans mon organisation et ma productivité.

Et vous?  Le Bujo vous connaissez? Il vous tente ou vous trouvez ça laborieux?

1000 Kissesblog oxton yan

Publicités

4 commentaires

  1. J’ai tenter le Bujo, mais je me suis rendu compte que ce n’est pas pour moi! Je suis beaucoup trop perfectionniste, alors quand une page ne me plaisait pas je pouvais la recommencer 6-7 fois, au final, je perdais plus de temps à préparer mes pages et tout ça que ça en vaut plus la peine au final! 😦

  2. hello 🙂
    j’aime « l’idée » du bujo et les beaux visuels que l’on voit parfois passer… mais au quotidien je trouve ça trop contraignant et limite aliénant, mon agenda me suffit pour le moment

    • Kikou Adeline!
      Tu as totalement raison! Je ne suis pas focalisée sur le côté artistique justement pour que ça reste fonctionnel et ne m’éloigne pas de mon objectif qui est celui de gagner du temps en m’organisant mieux.

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s