Défi minimalisme: Semaine 1

Chose promise, chose due! Je vous présente donc le bilan de ma première semaine du défi minimalisme. Si jamais vous n’avez aucun idée de quoi il en retourne, je vous invite à lire l’article dédié 30 jours pour simplifier sa vie.

Il y a quelques mois, je divulguais ça et là des indices sur mon désir de ramener les choses à l’essentiel.
On pourrait nommer ça « ménage de printemps », mais c’est beaucoup plus que ça!
Je ne veux pas seulement ranger, mais plus me débarrasser pour aérer et me renouveler.

Cette semaine je devais faire les choses suivantes:

1  Définir un plan d’attaque: les raisons et objectifs
Ce point était déjà spécifié dans l’article détaillant ma démarche.

2. La garde-robe
Le plus dur est certainement la partie vêtements.
Depuis de longues années, je ne jette rien. Je donne parfois, mais je garde beaucoup!
Pour être efficace et surtout parce que je n’allais pas y passer toute la journée, j’ai décidé de procéder par étape et par pièce. Ça m’a pris 3 jours!

La méthode Kondo encourage à sortir tous les objets à trier pour visualiser tout ce qu’on a mais aussi faire les choix les plus raisonnables de ce qu’on veut garder.
defi-minimalisme-dressing8
J’ai donc attaqué un premier placard ensuite je suis passée à un autre, sans oublier les sacs planqués sous le lit.
C’est ainsi que je me suis retrouvée avec 4 valises comme celle-ci de choses à débarrasser.

Vu que mes vêtements étaient en très bon état, je n’ai rien eu à jeter. Je les ai donné à des proches pour la grande majorité et aux assos.defi-minimalisme-dressing5J’ai de belles pièces auxquelles des souvenirs sont attachés que je ne voulais pas m’en séparer.
Mais après avoir tout sorti et vu l’amoncellement de tissus, je me suis dit que c’était de la folie! J’ai décidé de conserver un seul vêtement à valeur sentimentale et de me séparer du reste.

defi-minimalisme-dressing6J’ai particulièrement apprécié le système de pliage KonMari que j’ai utilisé pour ranger les chaussettes. Il est judicieux pour voir les affaires qu’on a et y accéder plus facilement.
J’aurais aimé l’employer pour mes vêtements mais ça impliquerait avoir des commodes ou tiroirs chose que je ne possède pas et que je ne compte pas acheter.

Avec ma méthode de pliage, j’ai scindé la profondeur de chaque étagère en deux avec les vêtements de saison à l’avant et tout ceux qui ne le sont pas au fond de la classe.

J’ai décidé de reprendre l’astuce présente dans mes 5 conseils pour un shopping malin avec un listing des choses dont j’ai besoin ou pas et de ce dont j’ai envie.

Ce dont je n’ai pas besoin: les t-shirts, les débardeurs, des chaussettes et collants.
Ce dont j’ai besoin: deux chemises, un bon jean.
Ce dont j’ai envie: un chino, un gilet long et une jupe droite bleue ou noire.

defi-minimalisme-dressing7Je ne me suis pas non plus débarrassée de tout! J’ai fait une pile de vêtements auxquels je donne une deuxième chance.
Dans 6 mois, je vais réévaluer leur cas et décider si je les garde ou non…Affaire à suivre!

Pour ce qui est des accessoires
Ce dont je n’ai pas besoin: bijoux.
Ce dont j’ai besoin: Rien!
Ce dont j’ai envie: des baskets, une chaussure bateau.

3. Les livres
Ce n’était pas chose facile mais j’ai pu disposer de quelques livres quand même.
J’ai commencé par faire cadeau des doublons en faisant quand même attention de garder ceux qui m’avaient été offerts. defi-minimalisme-livres
Je compte me séparer de beaucoup plus via Amazon (en dernier recours), Recyclivre. Ces derniers mettent à disposition libre dans des villes, des boîtes à lire où on peut gracieusement déposer des livres.
Je trouve cette initiative très cool. Ce sens du partage autour du livre est tellement beau mais surtout important. Me dire que j’aurais fait découvrir Sembène Ousmane à un enfant ou un adulte est fort gratifiant.
Ce dont je n’ai pas besoin: des polars, des œuvres littéraires
Ce dont j’ai besoin: Rien!
Ce dont j’ai envie: des livres d’histoire, sur la photographie, le portrait.

4. Les documents, relevés et factures
C’était long et barbant. Il fallait vérifier une par une leur date, si la garantie était encore valable, si j’en avais encore besoin puis découper mon adresse sur chacune d’elles avant de les jeter.defi-minimalisme-paperasse-bilan
Fort heureusement, j’ai depuis longtemps adopté les relevés en ligne donc je reçois beaucoup moins de paperasse.
Marionnaud a récemment lancé la facture digitale ce qui veut dire que j’aurais encore moins de factures. C’est cool pour une personne comme moi qui fait des comptes et a besoin de toutes les factures.

5. Le bureau
C’était le plus facile à faire bizarrement. J’avais beaucoup d’affaires sur le bureau (que j’avais transformé en coin beauté) mais qui avaient déjà un rangement attribué donc j’ai juste remis les choses en place.
J’ai laissé le bureau assez nu pour le moment et l’utiliser comme espace digital.
Mon coin beauté est maintenant devant mon miroir avec une partie dans la salle de bain.
Ce dont je n’ai pas besoin: de carnets.
Ce dont j’ai besoin: Rien!
Ce dont j’ai envie: de rangements.

defi-minimalisme-bilan1-electronique6. Les appareils électriques
J’ai deux ordis dont je ne me sers plus; l’un parce qu’il est trop lent et l’autre qui m’a lâché. Avant de m’en débarrasser définitivement dans un point de collecte, je vais d’abord le vider complètement avec un logiciel qui détruit toutes les données pour qu’il soit comme neuf.defi-minimalisme-bilan1
Je me suis rendue compte que j’avais encore les appareils pour recevoir la tv sur ordi que j’avais acheté quand j’étais étudiante et qui ne m’ont pas tant servi que ça parce que je regardais peu la tv.

7. L’espace digital
Il m’a pris plus de temps que prévu!
J’ai créé des dossiers par thème. Puis je me suis attaquée aux photos.
Avec le blog j’en prends vraiment beaucoup et je ne supprime pas celles dont je n’ai pas besoin ou qui ne sont pas belles.
Elles prennent beaucoup d’espace et ne servent à rien.
Vu que je ne l’ai fait qu’une fois depuis la création du blog, je ne peux pas tout faire en une seule fois.
Une fois par semaine je m’octroie une heure pour trier et supprimer.
Ce dont je n’ai pas besoin: de logiciels de traitement de photos.
Ce dont j’ai besoin: Rien!
Ce dont j’ai envie: une tablette graphique.

Ce que j’ai appris: Ouvrir 50 fenêtres est contre-productif! 

Je savais déjà que ça ralentit les performances de l’ordinateur et tout, mais je me suis rendue compte que à quel point ça ne sert à rien!defi-minimalisme-bilan1-digital
Désormais, je me limite à 10 fenêtres. Lorsque j’ouvre une fenêtre, je fais tout ce que j’ai à y faire puis je la referme!
Si vraiment elle me sera utile plus tard, je l’enregistre dans un dossier.

Voilà, c’est tout pour la première semaine!
C’était assez laborieux mais ça fait un bien fou! Mon espace est beaucoup plus aéré et « propre ».

1000 Kisses blog oxton yan

Publicités

11 commentaires

  1. Wow ! Tu étais motivée pour effectuer un tri pareil.
    Depuis le début d’années je trie au fur et à mesure, en prévision de notre retour en France. Les habits sont donnés aux associations, le maquillage aux collègues. Le plus gros sera à gérer lors du déménagement et à notre retour (j’ai encore des montagnes de vêtements qui m’attendent chez mes parents).
    Je vais suivre de près ton défi 🙂
    Cindy

    • C’est vrai que j’étais un peu surprise par la montagne à abattre lol!
      Mais comme j’ai bien réfléchi avant de me lancer, je suis encore plus motivée à chaque étape que je franchis.
      Le déménagement est une bonne occasion de se débarrasser du trop plein. C’est un peu plus facile à gérer et ça fait oublier la tristesse de quitter un lieu qu’on a tant aimé.
      Merci Merci. Je tiendrais bon 💪

  2. Ça fait un bien fou non ce grand tri ! pas vrai?
    Moi je continue à virer des choses au fur à mesure et ma nouvelle devise est « un vêtement acheté un vêtement donné ». Ceci est valable pour tout le reste…les produits, les chaussures, la lingerie…
    Bon courage pour la suite!
    Bises!

    • Totalement! Je suis de plus en plus contente de ma progression.
      Très bonne devise! Je crois que c’est une bonne attitude à avoir pour garder le contrôle sur tout ça.
      Merci Merci et bon courage à toi aussi ! 💋

  3. […] La 2e semaine de mon défi « je-me-débarrasse-de-tout-ce-qui-n’est-pas-utile » achevée, je suis impatiente de partager les détails avec vous. Si ce dont je parle vous échappe, ces liens vous seront utiles: 30 jours pour simplifier sa vie et le bilan de la 1ère semaine. […]

    • C’est fou quand même que ce soit si difficile! Je comprends mieux la question de la valeur de la culture.
      Si jamais je trouve une solution pour s’en séparer je te ferais signe.

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s