Défi minimalisme: Semaine 3

Nous voici à la 3ème semaine de ce défi.
Les 2 premières semaines étaient axées sur le côté matériel et les deux suivantes sur soi.

Si vous voulez en savoir plus sur le défi, ces liens vous seront utiles: 30 jours pour simplifier sa vie, le bilan de la 1ère semaine et celui de la 2ème semaine.

Cette semaine je devais m’occuper des choses suivantes:

  1. Trier le coin de mon choix
  2. Trouver une place à chaque objet
  3. Déterminer ce qui nous inspire et/ou nous rend heureux
  4. Décider de ce qui est important et bénéfique
  5. Décider dans quoi investir
  6. Evaluer ses engagements et ses priorités
  7. Repérer les pensées négatives


15. Le coin de son choix: les chaussures

Je n’y ai pas du tout touché depuis le début parce que c’est un chantier.
minimalisme-defi-week3-2 La tâche en elle-même n’était pas ardue parce que j’avais déjà donné les paires presque neuves et mis à l’écart celles que je pensais en fin de vie.

minimalisme-defi-week3-1Après le tri, j’ai un tas (cercle) de chaussures que je vais soit donner, soit donner à réparer chez le cordonnier et recycler.

Ce dont je n’ai pas besoin: de mocassins
Ce dont j’ai besoin: de trotteuses
Ce dont j’ai envie: une jordan, une paire d’escarpins qui tient bien le pied.

16. Trouver une place à chaque objet
J’ai eu beaucoup de conflit avec cette partie.
Je suis une personne qui se retrouve dans son chaos. Quand tout est bien rangé comme dans une boutique de luxe, j’ai du mal à m’y retrouver et je prends un temps fou à chercher.
Pour m’aider à repérer où j’ai mis quoi, j’utilise des étiquettes.
J’ai trouvé une place à chaque objet certes, mais je refuse de mettre chaque chose à sa place.

Ce dont je n’ai pas besoin: ranger.
Ce dont j’ai besoin: Rien!
Ce dont j’ai envie: Rien!

17Déterminer ce qui nous inspire et/ou nous rend heureux
La partie plus développement personnel est la plus difficile à faire.
Il faut prendre le temps des longs moments d’introspection qui n’aboutissent parfois sur pas grand chose parce qu’on ne s’est pas posé les bonnes questions.

Ce qui m’inspire le plus, c’est ma famille en premier, et toutes ces personnes qui osent et s’accrochent.

Tous les petits plaisirs de la vie me rendent heureuse; un mot de mes proches, une blague pourrie, un verre qui se casse…Il y a toujours plus de raisons d’être heureux que de ne pas l’être.

18. Décider de ce qui est important et bénéfique
Il s’agit ici pour moi de recentrer mon énergie sur le choses qui m’apportent un plus.
Je me suis rendue compte que la TV/Internet sont chronophages et je devrais mieux gérer.
Pour la TV ça passe encore, mais pour le net c’est plus compliqué parce que je suis une assoiffée d’informations.
Ce serait un peu comme fermer l’usine à bonbons pour un accro au sucre.

Pour être plus efficace, je fais des listes des tâches que je souhaite accomplir dans la journée/semaine/mois. Je commence par effectuer celles qui nécessitent beaucoup de temps et je fais attention de ne pas m’éterniser sur chacune d’elles, quitte à faire une pause et les reprendre plus tard.

Ce dont je n’ai pas besoin: Rien!
Ce dont j’ai besoin: d’organisation
Ce dont j’ai envie: de me cloner

19. Décider dans quoi investir
Une femme très sage m’a dit:

« Il faut épargner! Peu importe si tu es étudiante, si tu gagnes peu, il faut épargner! ». 

Bien entendu je ne vous dirais pas ici dans quoi je vais investir mais si j’ai un conseil à vous donner serait de vous projeter deux/trois mois ou années à venir et de visualiser où on aimerait être plutôt de ce qu’on aimerait avoir.

Si vous vous projetez dans 5 ans chef d’entreprise avec 2 salariés, il faudrait peut-être arrêter les achats compulsifs et les sacs à +1000€.

Si c’est un appartement qu’on veut acheter, pour ceux qui ont des parents, vous pouvez par exemple profiter du fait de vivre chez eux pour mettre des sous de côté pour un apport.

Si c’est une machine à laver/un ordi, au lieu de prendre les crédits à la conso, pourquoi ne pas planifier l’achat et mettre des sous de côté pendant quelques mois pour payer comptant?

20. Evaluer ses engagements et ses priorités
Pour moi cette partie était plus autocentrée. J’investis en moi et je veux le faire encore plus.
Ce n’est pas une question d’égoïsme. Je vois la chose ainsi: « Si je ne prends pas soin de moi, qui le fera? »
Je veux donc investir dans ma santé et mon équilibre mental. Ça passe par le sport et ne pas prendre les choses trop à cœur.
Depuis 4 mois environ, je ne fais plus de sport. Ce n’est pas la 1ère fois que ça m’arrive alors que j’aime ça.
Je me suis demandée pourquoi et j’ai compris que c’est parce que je n’avais pas de plan, d’objectif derrière. Avant, je m’entraînais parce que j’avais des matchs, que je voulais battre telle personne,…etc. Ma motivation ne peut plus être celle là, mais j’en ai trouvé une autre qui m’aidera je l’espère à garder le cap.

21. Repérer les pensées négatives
Cette partie cible plus la confiance en soi et les moments de doute où on se dit qu’on ne peut pas y arriver, qu’on est nulle, que les choses bien ne nous arrivent jamais…etc.

Je m’estime assez chanceuse parce que j’ai confiance en moi et je n’ai pas de telles pensées. Ma philosophie est plus:

« je peux tout faire si je m’en donne les moyens.« 

Et si malgré mon engagement les choses prennent du temps à se concrétiser, je me dis que c’est juste une question de temps.
Je vais partager avec vous une pensée que ma mère a partagé récemment avec moi:

Parfois, on croit être en retard en voyant le bonheur des autres.
On est parfois déçu de la vie quand notre temps de gloire semble tarder
Mais, sache que chaque fruit a sa saison,
Ne te lamente pas car ta saison est proche!
Seulement, nourris ta vie d’espoir et,
Sème les bonnes graines sur la bonne terre.
Si la vieillesse n’a pas empêché Janet Jackson d’avoir son petit,
Si la mise en examen n’a pas empêché Fillon d’être candidat,
Si la mort n’a pas empêché Jésus d’être ressuscité,
Alors, sache que rien n’empêchera Dieu d’accomplir sa promesse dans ta vie.

Je vous laisse avec ces mots de celle qui m’a tout appris et qui ne cesse d’illuminer ma vie de sa sagesse et je vous dis à la semaine prochaine pour la 4ème partie de ce défi.

Y a-t-il des adeptes du développement personnel par ici?
Quelles sont conseils pour aérer son esprit?

1000 Kisses blog oxton yan

Publicités

Une réflexion au sujet de « Défi minimalisme: Semaine 3 »

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s