J’ai lu: Noire n’est pas mon métier

Lors de la soirée « Leçon très particulière par Charlayn LEOTIN », des masterclass surprenantes sur le thème de la peau et du cheveu sous forme de représentation théâtrale, trois co-auteures, Firmine Richard, France Zobda et Sabine Pakora, de cet obus qui a secoué le monde très « lisse » du cinéma (via le festival de Cannes) étaient présentes pour parler du livre, de ce qu’il représentait pour elles et le dédicacer.

Je me le suis procuré plus dans l’idée de soutenir la démarche que par attrait pour ce type de récit.
Cela dit, lorsque j’ai pris place dans le métro, et que je me suis mise à le lire malgré la fatigue,…j’ai eu beaucoup de mal à le poser.
C’est une lecture facile; en 2h on y vient aisément à bout. Je l’ai d’ailleurs posé à contrecœur pour dormir et je me suis aussitôt jetée dessus au réveil.

Pour un recueil de 16 témoignages, je l’ai trouvé étonnamment petit (118 pages) d’autant plus que la police est moyenne.
Tous les récits ne se valent pas dans le sens où le nombre de pages attribué est aléatoire.
Certains récits font 3 pages et d’autres 13. Ceci contribue d’ailleurs à rythmer la lecture.

J’ai apprécié qu’il n’y ait pas d’attaques personnelles qui auraient pu diluer le message et occulter le problème de fond, pour ne paraître que vindicatif ou sensationnel.
Chaque profil d’auteure est différent mais les expériences pas tant que ça en dépit des milieux dont elles sont issues, de qui elles sont,…etc.
Elles font état de leurs expériences privées et professionnelles et de leur identité dissolue dans le fait d’être perçue comme Noire avec tous les préjugés qui s’y greffent.

Noire-nest-pas-mon-metier-aissa-maiga (5)Bien qu’il soit léger, je pense qu’il reste important pour mettre des mots sur certaines souffrances, et se détacher du mythe de la condition sociale qui absout de toute difficulté.
S’il parvient déjà à faire réaliser à certains que ce qui est ressenti comme une injustice ou une agression n’est pas juste dans leur tête, je trouve ça déjà bien.

En parcourant ce livre, j’ai parfois haussé les sourcils, souri, ri.
C’est un ouvrage inédit dans lequel celles à qui on ne donne presque jamais la parole, la prennent.
Je n’étais pas choquée de ce que je lisais parce que ce sont des histoires trop familières. Différents milieux, mêmes merdes.

Noire-nest-pas-mon-metier-aissa-maiga (4)Les auteures prennent cette parole non seulement pour témoigner des injustices et des situations douloureuses, mais aussi pour faire un état des lieux; à travers les récits des différentes générations, on a une idée du chemin parcouru et à parcourir.

Elles ont aussi voulu insuffler de « l’espoir ».
Je mets des guillemets à cet espoir parce que je pense qu’au point où nous en sommes, il faut un choc façon lobotomie. L’espoir n’a jusqu’ici, fait que peu avancer les choses.

Je remercie encore Virginie pour son invitation; ce fut une superbe et mémorable soirée!

Et vous? Vous en avez entendu parler? Vous comptez le lire?

Noire n’est pas mon métier, Editions Seuil, 17€ dans toutes les bonnes librairies.

Be You,
Do Good,
Stay Cool!blog oxton yan

 

6 réponses sur « J’ai lu: Noire n’est pas mon métier »

  1. Hello! Je partage ton ressenti sur la taille du bouquin. Je l’ai trouvé court et suis restée sur ma faim. C’est vrai que les témoignages ne sont pas équivalents mais cela s’explique je pense par la variété des parcours des auteures. L’espoir est véritablement ce qui rythme les récits et reste le message qui domine. Il est vrai qu’il y a encore beaucoup (trop!) à faire mais je trouve ça bien qu’elles aient souhaité rester sur une note positive.

    1. Coucou!
      Bienvenue et merci pour ton commentaire!
      Oui! C’est aussi ce que j’ai pensé en découvrant les différents témoignages .
      On a besoin d’espoir certes, mais encore plus de concret.
      Bisous

  2. Coucouuuuu! Très bel article qui me donne encore plus envie de lire ce bouquin! Merci!!!!!😉😚😚😚😚

Ici ton opinion est la bienvenue.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s