Le masque qui a sauvé ma peau

Il y a deux mois environ, j’ai eu une poussée énorme de boutons. Quand je dis poussée, je ne parle pas de quatre boutons sur le front.
Il y en avait tellement que j’en étais presque défigurée.
Quand j’ai des boutons, avant de débuter un traitement, j’essaie déjà d’identifier les causes.

Baume Démaquillant IXXI: Mon avis

La marque IXXI fait partie de ces marques qu’on ne connaît que si on fouille sur le net…du moins c’est ainsi que je percevais la chose jusqu’à ce qu’elle arrive en grandes surfaces.
Je ne suis plus fan des achats sur le net. Je veux voir les produits, les sentir, les toucher, les tester et enfin me décider à les acheter. J’ai connaissance que je suis complètement à contre-courant, mais ça me convient.

Le Mascara Millions de Cils Fatale L’Oreal: Crash Test

En terme de maquillage, après les rouges à lèvres et les vernis, je crois bien que les mascaras sont les produits que j’achète le plus.
Récemment, je me suis laissée tentée par une nouveauté chez L’Oréal: le Volume Millions de Cils Fatale.

Masque Anti-rides Biocellulose Barbara Gould: le test

Depuis quelques années, l’offre de masques en tissu ne cesse de croître.
Il faut dire que ce secret de beauté des coréennes a de sacrés atouts pour plaire; il y en a pour diverses parties du corps, mais surtout pour toutes les problématiques et toutes les bourses.

La guerre des boutons: Il ne peut en rester aucun!

Aujourd’hui me semble le jour idéal pour vous parler de boutons/imperfections/acné.
Ce n’est sans doute pas le sujet qu’on se plaît à débattre lors d’un dîner, mais le fait est que beaucoup de personnes à un moment donné de leur vie ont du y faire face.
Ayant une peau mixte à grasse, je leur livre un combat sans fin. Entre les choses que je dois éviter de consommer, ou d’utiliser, c’est vigilance orange toute l’année.
Je tiens donc à vous livrer un peu mon expérience, partager quelques conseils et mon top 5 du moment des soins pour en venir à bout.

Cet hiver je veux du glow!

J’ai une forte impression que les indicateurs hivernaux sont rapidement en train de passer au vert.
Pour moi qui apprécie les températures fraîches, l’arsenal (grande écharpe, gros pull, collants,…etc) est prêt.
Il y a néanmoins un domaine où je tergiverse encore et essaie de trouver la meilleure méthode: le visage.

J’ai volé le soin de mon mec et j’en suis fière!

Je crois en avoir parler furtivement ici, mais l’une de mes préoccupations vis-à-vis de ma peau est l’élimination des taches.
Comme je n’ai pas la peau très foncée, les taches sont plus visibles et me donnent souvent le teint terne. Entre mon visage et mon décolleté il doit bien avoir 1 ton voire 2 tons de différence.

Mon Vanity Naturel et Bio

Lentement mais sûrement, je fais mon cheminement dans le monde du bio/naturel.
Cet univers très beau sur le papier contraste souvent avec une image peu glamour. Je voulais voir ce qu’il en est exactement et surtout si c’est possible de consommer bio et de s’y retrouver tant au niveau financier que de l’efficacité.

Un nettoyage en douceur avec Physiopure

En participant au MSC de cette semaine, je me suis rendue compte que je n’avais rien publié d’autre entre deux défis. Je vous avoue qu’avec les longs weekends, mon attention était totalement ailleurs.
Aujourd’hui on ne va pas trop s’éloigner du makeup, puisque je parlerais de l’after soit, le démaquillage.

Quel pinceau pour mon teint? + Bon Plan

Aujourd’hui on va parler pinceaux.
Je ne suis pas une experte du maquillage parfait, ou du maquillage tout court! J’ai tout de même remarqué qu’avec les bons outils, les résultats sont bien meilleurs et le maquillage devient un vrai plaisir.

Avant de trouver les bons pinceaux, j’ai ramé. Ma peau sensible ne supportait pas les poils drus de la plupart des pinceaux qui étaient vendus dans les commerces. Ceux qui étaient pas mal coûtaient un rein.
J’avais fini par investir dans un kit de pinceaux Calvin Klein. Ils sont de bonne qualité mais je ne pouvais pas me permettre d’en avoir des tonnes.

La nouveauté qui change le game

Il y a quelques mois je vous étalais mon exaltation pour l’huile démaquillante L’Occitane.
Il faut dire qu’elle a presque tout pour plaire: elle convient au plus grand nombre, elle est efficace sur tous les maquillages même les plus chargés, elle ne laisse pas de film graisseux sur la peau et elle est économique. La seule chose qui m’embêtait hormis le prix et la quantité pour une DLUO courte de 3 mois, était le fait qu’elle ait tendance à brouiller ma vue pendant la pose et le rinçage.

Plus récemment je vous décrivais un produit révolutionnaire, un lait cette fois, qui allait à la fois vous faire du bien au porte-monnaie, à la conscience (si le sort de la planète vous émeut) et surtout à votre peau car le lait démaquillant Huygens (accompagné de son acolyte l’éponge végétale) aux ingrédients recherchés et naturels/bio avait le pouvoir de faire toutes les choses précédemment citées tout en débarrassant votre peau de toute trace de maquillage.

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous faire découvrir l’huile démaquillante Total Renew Oil Biotherm de la gamme Biosource.
Ce truc est une folie! Il est tellement bien que ça en devient obscène.
Vous connaissez peut-être l’expression «when you go black you never go back»? Eh bien! Son équivalent dans cette situation donnerait quelque chose du genre «when you go Total Renew, you always feel brand new!».

La révolution en marche chez Huygens

Ayant anticipé la fin de mon huile démaquillante L’Occitane, j’ai acquis la lotion démaquillante Huygens et son éponge méditerranéenne ultra douce.

Ayant la peau mixte à grasse, je ne suis pas une adepte de ce type de démaquillant surtout recommandés pour les peaux sèches mais aussi à cause de ma désagréable rencontre avec les laits démaquillants de la marque Diadermine entre autres.
Ce démaquillant a donc fort à faire pour me plaire.

La marque Huygens met un point d’honneur à fabriquer ses produits en France ou en Italie pour réduire leur empreinte carbone, mais aussi de choisir des ingrédients de qualité et d’éliminer dans la composition de ses produits les parabens et autres conservateurs/parfums de synthèse.
Ils sont même suffisamment prudents pour éliminer de leurs formules les nanoparticules qui, même si ce n’est pas encore avéré qu’ils causent des problèmes, peuvent s’avérer dangereux étant donné qu’ils passent directement dans le sang. Bref, une marque engagée et sans fioritures.

Un hiver sous haute hydratation

Après avoir vécu des années dans des régions où on ne se demande pas s’il va neiger mais plutôt sous combien de m3 de neige nous serons ensevelis, je comprends mieux l’attitude parisienne et leur crainte du froid il faut le dire, le froid ici est exotique!

Qu’à cela ne tienne, températures draconiennes ou non, il faut quand même protéger sa peau d’où le sujet de ce jour: l’hydratation.