Le livre qui vous fera aimer le thé

Mon introduction au thé s’est faite tôt; je crois bien que j’en bois depuis que j’ai 8 ans (hello les sachets de thé noir Lipton).
Ce n’est qu’adulte que j’ai réellement commencé à l’apprécier et à développer une sorte d’addiction (dont je vous donnais un aperçu dans cet article ici).
J’aime le boire certes, mais je suis aussi très admirative de l’aspect culturel.

La lecture de Vie du thé, Esprit du thé de Soshitsu Sen était totalement fortuite. J’avais prévu de lire La clef: La confession impudique de Juni’chirô Tanizaki, mais comment résister à l’appel de la théine?
Comme il ne fait que 130 pages, j’étais confiante en ma capacité de le parcourir et passer rapidement à autre chose… Autant vous dire que rien ne s’est passé ainsi!

Dès que j’ai débuté cette lecture, j’ai voulu prendre mon temps pour l’effeuiller mais pas que, j’ai ressenti l’urgence de prendre un carnet et noter toutes ces phrases parfaites et pleines de sagesse.
Je me suis quand même très vite rendue compte que, si je m’y employais, je recopierai le livre tout entier.

Venons-en au contenu!
Sôshitsu Sen, l’auteur, du clan japonais Urasenke (pas des riens quoi!), né en 1923, 15e grand maître du thé (oui! rien que ça!) partage des bribes de son enfance et de la place du thé et des rituels dans son éducation.
Il explique l’histoire de la cérémonie du thé: de son arrivée au Japon au XIIe siècle à son évolution dans la société japonaise.

Ce livre est passionnant! Je ne sais toujours pas me faire une tasse digne d’une théière en fonte, mais j’ai beaucoup appris sur la spiritualité, les rituels, sur ce que signifie être un bon hôte
Ce n’est pas seulement un livre instructif. Il s’inscrit dans ce qu’on appelle aujourd’hui le développement personnel (le livre étant publié pour la première fois en 1979) .
On y retrouve des enseignements comme: 

  • Combats ta honte
  • Oublie ton orgueil
  • Apprends tout ce que tu peux des autres

qui seraient les fondements d’une vie accomplie.

Soshitsu Sen manie tellement bien le verbe qu’on est transporté par une bulle de zénitude et de bienveillance.
Je le recommande sans aucune inflexion.

Bonne lecture!

 

blog oxton yan

J’ai lu: Noire n’est pas mon métier

Lors de la soirée « Leçon très particulière par Charlayn LEOTIN », des masterclass surprenantes sur le thème de la peau et du cheveu sous forme de représentation théâtrale, trois co-auteures, Firmine Richard, France Zobda et Sabine Pakora, de cet obus qui a secoué le monde très « lisse » du cinéma (via le festival de Cannes) étaient présentes pour parler du livre, de ce qu’il représentait pour elles et le dédicacer.

2017 dans le rétroviseur

J’ai commencé cette rétro au début du mois de décembre, et c’était un tel fouillis que j’ai du prendre du recul et souffler.

paris-sunset-france-monument-161901.jpeg2017 était une année bien riche avec son lot de défis inattendus qui semblaient insurmontables mais qui ont eu le mérite de m’en apprendre sur moi ainsi que la société.

Ce qui est marrant, c’est que lorsque je regarde en arrière, je me dis ‘Quel Year In the merde quand même!‘. Ce constat contraste énormément avec les sentiments qui m’habitaient tout au long de l’année et surtout comment j’abordais les choses.

bilan-2017 (3)PERSO

En 2017, l’un de mes objectifs était de sortir plus et je suis bien contente parce que j’ai excédé mes ambitions.
J’ai participé à beaucoup d’événements musicaux, artistiques, culturels et ça m’a fait un bien fou.
Profiter de ma famille, être disponible pour de nouvelles rencontres, donner de mon temps…etc, sont autant de choses qui m’ont comblées, enrichies.

bilan-2017 (6)Parmi les choses que je retiens:

  1. instaurer les conditions du dialogue
    parce que la patience seule ne suffit pas toujours.
    J’ai remarqué qu’on se braque trop vite et trop souvent et c’est bien dommage parce que ça engendre beaucoup de frustration et tensions des deux côtés alors que ce n’est pas si sérieux au final.
  2. savoir quand se taire
    Un adage dit que « le silence est d’or et la parole d’argent ».
    Il m’est beaucoup arrivé de retenir ma langue non pas parce que j’étais dans le faux, mais je me posais la question du but de ce que j’allais dire et aussi ce que ça allait apporter à la discussion.
    Je ne suis pas forcément d’accord avec le « toute vérité n’est pas bonne à dire », mais je pense que le timing est très important.
  3. accepter que les quêtes du savoir et les idéaux de vie sont différents
    Je n’ai pas vraiment appris ça l’année dernière, mais ce qui était flagrant est que beaucoup d’ignorants ne se rendent pas compte de leur ignorance et la démarche de quête de connaissances est à rythme variable. Il a fallu l’accepter!

Pour l’année à venir, je ne peux pas dire que je suis prête pour son lot de défis.
Je sais cependant que, je vais me préparer au pire et j’accueillerai le meilleur à bras ouverts.
Cette année je souhaite un peu plus recentrer les choses et bien sûr, garder un certain optimisme.

Je dresse un tableau un peu dur certes, mais je ne souhaite pas que mon optimisme occulte mon réalisme.

Haïr c’est se détester un peu,
Aimons-nous, c’est encore mieux!

bilan-2017 (4)BLOG

En ce qui concerne le blog, mon année était beaucoup moins bien au niveau des statistiques que la précédente, mais là aussi ça contraste beaucoup avec ma perception des choses.

J’ai trouvé que j’ai assuré au niveau de la quantité de matériel produit mais surtout de leur qualité.

Je me suis améliorée en plusieurs points et je suis motivée à continuer dans cette direction là.

J’ai moins été active sur les blogs que je suis et aime suivre. Ça fait partie des choses que j’aimerais beaucoup améliorer en gardant une certaine régularité.

bilan-2017En 2018, j’ai l’intention de continuer sur ma lancée avec plus de lifestyle, de looks, de rouges à lèvres et de capillaire voire de capillarité.

J’ai aussi très envie de partager sur certains sujets plus philosophiques mais je n’ai pas encore trouvé le ton ni le format pour retranscrire au mieux ce que je veux transmettre.

bilan-2017 (2)Bref, pas mal de choses en perspective.
Sur ce, je vous souhaite une excellente année en bonne santé pleine de sagesse, de volonté et de sagacité.

Et vous?  Quoi de neuf?

Le festival beauté et bien-être Pop Your Beauty: Mon ressenti

Le dernier week-end d’Octobre se tenait dans le prestigieux Carrousel du Louvre le premier salon beauté et bien-être.
J’y ai participé grâce à l’invitation de Lizzie aka lesconfdelizzie et je vous livre mes impressions.
Pour avoir fait quelques événements autour de la beauté, j’avais une certaine idée de ce qu’un tel salon pouvait être.

Dans ma playlist

Vous ai-je déjà dit à quel point j’aime la musique? Elle occupe une place de choix dans mon quotidien.
C’est probablement l’expression artistique que j’aime le plus.
Ce n’est pas seulement une juxtaposition de mots dans une cascade rythmique, ce sont des vibrations qui font naître un émoi.
N’est-il pas merveilleux que,

Pour chaque situation de la vie, il existe une chanson?

J’écoute tout type de musique tant que c’est de la bonne musique. Pour une raison que j’ignore, mes connaissances caucasiennes ont beaucoup de mal à digérer le fait que je puisse apprécier du métal ou du classique.
C’est assez drôle parce que dans les musiques africaines, on retrouve toutes ces différentes sensibilités.

La musique c’est comme la cuisine, si tu n’aimes pas, il est fort possible que ce soit parce que tu n’as pas encore goûté un plat réussi.

C’est une bien longue litanie pour partager les musiques que j’écoute en ce moment je le sais, mais parfois il faut prendre le temps et prendre le temps pour l’art est toujours une bonne idée.

Fela KutiWater no get enemy
Marcus MillerHylife
Kendrick LamarRigamortis
Kellylee EvansHands Up
Raphael SaadiqLove That Girl
Gregory PorterHolding On
Leonard CohenWho by fire
PatriceThe Maker

J’ai toujours envie de découvrir de nouvelles chansons donc n’hésitez pas à partager!!!

Vous écoutez quoi en ce moment?
Vous connaissez ces artistes/titres?

Be You,
Do Good,
Stay Cool!blog oxton yan

Urban Week an 4

Au début de l’année, j’avais comme ambition de sortir plus. Que ce soit aller au musée, expos, concert, conférence…etc, c’était important de s’émerveiller de se nourrir de cette énergie là.
Je m’y suis tenue et c’est ainsi que j’ai eu le plaisir de faire un tour du côté du quartier d’affaires de La Défense pour la 4ème édition de Urban Week.

Le bonheur c’est…Le gros luxe

Il y a longtemps que je contemplais l’idée de participer au #RDVBAM.
Soit le thème ne me parlait pas, soit les délais m’échappaient.

Quand j’ai vu passer le thème de Novembre, j’ai tout de suite voulu y participer.
Seulement en commençant à y réfléchir, je me suis rendue à quel point le sujet était vaste et même complexe.
En déambulant dans les rues parisiennes, je suis tombée sur cette affiche et j’ai tout de suite fait le lien: Le bonheur c’est le gros luxe!

rdvbam-bonheur-2Avant de plancher sur ce qu’est ma philosophie sur le sujet, je vais vous donner la définition du Larousse que je trouve très sommaire:

« Un état de complète satisfaction »

…et celle de wikipédia que je trouve plus substantielle:

« Un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. »

Comme vous le constatez, cette définition est très large.

Le bonheur pour moi est le fait de trouver l’équilibre dans sa vie et être en paix avec soi même.

Dans la société dans laquelle on vit et vu le modèle sociétal vers lequel on tend, il est de plus en plus difficile d’être heureux.
On possède plus, tout est à portée de main, …etc. Et malgré tout, on cherche toujours à en avoir encore plus, à vivre ce que les autres vivent…etc.

rdvbam-bonheur-3Les gens ont plus, mais ne sont jamais satisfaits, jamais contents. Pourquoi?
Je ne le sais pas et je ne le comprends pas.
Avoir des ambitions c’est bien mais vivre en se regardant au travers du prisme idéalisé de la vie des autres est une erreur.

En ce qui me concerne, je trouve le bonheur dans les petites choses de la vie et de tous les jours.
C’est aussi simple que faire un compliment, sourire et converser avec des inconnus, danser quand j’en ai envie, parler à mes proches, ne pas répondre aux provocations, prendre le temps de souffler.

Le bonheur c’est aussi se mettre à la place de l’autre. 

Par exemple, je devenais furieuse à chaque fois que la lunette des toilettes était levée…furax je vous dis! Ça me bouffait!
Puis un jour je me suis dit que ce n’était pas possible de se mettre dans des états pareils et là je me suis assise sur la lunette donc…je réfléchis mieux ainsi lol!
Je me suis assise et j’ai pensé : « Bah lui aussi ça doit le faire chier de lever la lunette à chaque fois pourtant il ne s’énerve jamais! ». Ce fut le déclic!
Cette situation n’est pas grave! C’est juste une chose à faire point barre! Et depuis, je suis bien contente de m’être débarrassée d’une telle colère!

rdvbam-bonheur-4Quand on parle de pression de la société, nombreux sont ceux qui oublient que la société c’est eux.
Quel diplôme tu as (ou si tu vis en région parisienne dans quelle école tu es allé), où tu travailles, quel âge tu as, as-tu quelqu’un dans ta vie, as-tu des enfants, quel est ton code postal, dans quelle surface tu vis, quelle voiture tu conduis, sont les questions qui sont posées machinalement mais personne ne demande Comment vas-tu? ou Es-tu heureux?
Quand je dis demander comment quelqu’un va, je ne parle pas de la question que tout le monde pose mais dont personne ne souhaite connaître la réponse. Ce qui a d’ailleurs le don de m’énerver.
Je parle de s’intéresser à l’autre et d’écouter ce que l’autre a à dire.
Je parle d’échanger sans artifices, sans jugement, sans désir de fouiner dans l’intimité pour collecter les dossiers ou d’en faire des story time.

rdvbam-bonheur-1Le bonheur c’est apprendre à se connaître, savoir qui on est ou qui on ne veut pas être, vivre pour soi et respecter l’autre.

Mon bonheur c’est de savoir mes proches en bonne santé, les voir grandir, et s’épanouir.
Toutes ces petites choses et bien d’autres encore, font mon bonheur.

Ce que j’ai aussi compris, est que le bonheur est une quête, un luxe que tout le monde ne peut pas ou ne pense pas à s’offrir.

Pour découvrir ce que pensent les autres participantes sur le sujet, je vous invite à les découvrir sur facebook.RDVBAM-Novembre-LeBonheur

Be You,
Do Good,
Stay Cool!blog oxton yan

#NMA2017 Ne me remerciez pas!

Samedi 04 Novembre avait lieu la n-ième édition des NRJ Music Awards.
Après plus de 7 ans à éviter ce programme, je me suis dit que cette année j’allais lui donner une chance et le regarder. Pas regarder des bribes en passant entre deux réclames, non! le regarder du début à la fin.

Si je vous en parle aujourd’hui, ce n’est pas juste pour vous partager ma fierté d’avoir relevé le défi, mais c’est parce que Matt Pokora n’a pas gagné et je pense que c’est un peu grâce à moi.
Je veux dire, depuis combien d’années il gagne déjà? Ses fans sont forts quand même! Il peut sortir un album deux mois avant la cérémonie et gagner le prix du meilleur artiste masculin francophone de l’année…Du moins ça c’était avant!

En me félicitant de ce dénouement donc, je me suis retrouvée à retracer la genèse et l’évolution de la carrière du bonhomme. La voici!

C’est en 2003 dans le télé-crochet (oui ça s’appelait ainsi!) Pop Stars que Matthieu (je vous rassure, il a un nom de famille qui n’est pas Pokora) tout droit sorti d’un des quartiers les plus mal famés de Strasbourg fait son apparition à la TV.
Blond, chétif, baggy, durag sous casquette et bandant à chaque prestation (et je parle au sens littéral), il émut le jury. Au fil des épreuves, il s’est révélé suffisamment intéressant au point où les producteurs ont voulu le garder.

M.POKORA-en-2003jpgVenu seul, il ressort vainqueur de cette émission au sein du groupe Linkup (le B2K à la française) aux côtés d’Otis qui pour moi avait le plus beau timbre et d’un troisième qui servait je ne sais toujours pas à quoi.

Moins d’un an après la formation du groupe et un succès avorté, Matt le beau gosse qui fait hurler les gonzesses et donne des migraines aux parents démarre sa carrière solo.

Avec le tube « Elle me contrôle » on découvre le Usher français:
il danse, il chante, il a des abdos…la totale quoi!

C’est un franc succès! Personne n’est comme lui…mais lui est comme Usher quand même hein!

Il enchaîne succès sur succès jusqu’au jour où il décide d’être lui-même. Bah là c’est comme tout ce qui rime avec chérie…ça marche moins bien.

Il prend donc du recul, se recentre sur lui-même et revient en tant que…Justin Timberlake français. 

N’écarquillez pas les yeux comme ça! Il y a eu une réflexion derrière. Quand il était Usher, ce dernier faisait un tabac. Si si! c’était la période U got it…U got it bad, U Remind Me of a girl…that I…Once Knew…See her face whenever I…I look…at you…etc.

Quand la fièvre noire américaine est retombée, une autre fraîchement débarquée de Memphis, Tennessee affirmait son statut de sex symbol en faisant revivre le sexy : Justin Timberlake donc!

M_Pokora_MP3En se réinventant en JT avec l’aide du très grand Timbaland (je dois avouer que le mec lui a fait ça sale quand même!), il pensait réitérer le même exploit sauf que les temps avaient changé.
Grâce au boom du web (free et les forfaits illimités) et surtout à Youtube (des plateformes comme Yahoo et Dailymotion assuraient aussi avant hein!), ces artistes étaient plus accessibles et il ne fallait plus payer des sommes indécentes pour un abonnement à MTV, MCM ou Trace pour avoir accès à tous ces artistes.
En gros, la place de JT dans le cœur des minettes était prise et il n’y avait pas de place pour une pâle copie qui plus est, chantait en anglais, une langue farouchement détestée par les mangeurs de baguette. Résultat, une daube monumentale! CQFD!

C’était un coup dur pour Matt redevenu Matthieu, le petit gars qui rêvait de foot et de scène, et même de scènes de foot.

Bref, une deuxième introspection s’impose.

Introspection pendant laquelle il redevient lui-même…du moins un cours instant!
Pendant cette phase de remise en question, à l’ombre de son palmier, il réfléchit à son prochain disque mais surtout à sa prochaine identité.
Si vous ne l »avez pas encore compris, M Pokora conçoit l’expérience comme une identité secrète, un personnage qu’il réincarne.

Après mûre réflexion, et là j’admets qu’il y a du génie, il a décidé de se réincarner en Bruno Mars.

Oui le nain, la bête de scène, le musicien hors-pair, le chanteur hors-catégorie, ouiiii lui-même!!!!
Mpoki décide donc qu’il sera la copie de l’artiste le plus en vogue mais, comme il a aussi appris de ses erreurs du passé, il ne va pas chanter en anglais parce que…eh! ON EST EN FRANCE QUAND MÊME!
Il sent qu’il lui manque un truc, le truc qui fasse que tous les français adhèrent au projet et ce truc c’est qui? CLAUDE LE FRANÇAIS, Cloclo national!

Les chansons de Cloclo sont mémorables!

Chez toi, tu ne les écoutes ja-mais, au grand ja-mais! Mais dès que tu les entends en soirée, tu bondis de ton siège, chante à tue-tête et laisse ton corps être possédé par des mouvements étranges.
Bref! Cloclo tu ne sais pas comment, ni pourquoi, mais tu le kiffes et tu en redemandes…Cloclo c’est le succès assuré!

mpokoramywayjpgVoilà comment on en est là aujourd’hui…voici comment depuis 2 ans qui en paraissent 10, vous subissez les chansons de Cloco, des pas de danse jambes écartées, simulations de rapports sexuels ou de conversations avec la cuvette des toilettes..au choix n’est-ce pas? Tout ça même quand vous voulez être en paix dans votre canapé, que vous n’êtes pas en soirée, ou pas bourrés pour supporter ça.

Maintenant, le plus important: vous pensez que quelle sera sa prochaine réincarnation?
Moi je dis qu’après une période creuse à essayer d’être lui, il reviendra en un mix entre Ed Sheeran et Goldman ou Renaud (ou un autre artiste français monument national).
Et les haters diront qu’il n’a pas de talent! Pfff…

Allez! Je ne veux pas rigoler toute seule, faites moi connaître vos pronostics!

©images: les internets

Be You,
Do Good,
Stay Cool!blog oxton yan

#SharetheLove Mode: 5 comptes cool

Une chose que je ne fais que ponctuellement et certainement pas assez c’est partager les comptes que je trouve sympa sur le web.

Pour ce premier partage officiel, j’ai décidé de commencer par la mode et Instagram.

J’aime ces filles pour diverses raisons: ça va de leur élégance, leur style classique ou plus coloré et aventurier. Au-delà de tout ça, je dirais que c’est leur esthétique qui me plaît

Lauren  @FashionablyLo
Son style est simple mais tellement élégant.fashionablylo J’aime beaucoup ses cheveux et j’ai toujours cette impression qu’elle accorde ses vêtements à ses cheveux…Génial non?

Nifesimi @Skinny Hipster
Hormis son sourire contagieux, j’aime beaucoup sa façon de jouer avec les couleurs et les textures. skinnyhipsterEt que dire de cette coupe courte si edgy/cool/féminine?

Cynthia @SimplyCyn
Je la trouve tout simplement chicissime! simplycynJ’aime beaucoup sa façon de s’amuser avec les couleurs.

Frédérique @FreddieHarrel
Son sourire et sa légèreté sont un tourbillon de fraîcheur et joie de vivre. freddieharrelUne vraie tigresse!

Fatou @Blackbeautybag
C’est la mise en valeur de ses épaisses lèvres qui m’ont plongé dans son univers.blackbeautybag
Au-delà de son style rétro-chic panafricain, c’est son ‘afrotivisme’ et son désir de faire bouger les choses qui font qu’elle occupe une place particulière dans ma liste.

Voilà c’est tout pour cette fois. Je compte faire ceci plus souvent au gré de mes découvertes et coups de cœur.
J’essaierais de faire les choses par catégories question que ce soit plus facile pour vous de vous y retrouver si jamais vous avez envie comme moi de découvrir de nouvelles têtes.

Bien sûr, je suis preneuse pour faire de nouvelles découvertes donc surtout n’hésitez pas!

Retrouvez-moi @oxtonyan.

1000 Kissesblog oxton yan

Ma playlist caliente

Hello les gens!

Je suis passionnée de musique, de toutes les musiques (si elles sont bien faites bien sûr!).
Je passe aisément de Chopin à Rammstein avec en fond du hip hop…parce que c’est là où j’ai tout appris.

A chaque heure/situation de ma vie, il y a une chanson qui correspond. Je m’amuse souvent à chanter les paroles de chansons pour illustrer une situation; ça m’amuse beaucoup et même si quelques fois ceux qui m’écoutent me prennent pour une folle, ils finissent par en rigoler.

Bref! Aujourd’hui j’ai voulu partager une playlist que j’ai faite pour donner un certain élan à ma semaine.

Je vous laisse avec ma mini playlist caliente qui je l’espère vous fera voyager et vous apportera de la joie à défaut du soleil et qui sait? Vous découvrirez peut-être des artistes.

Je vous dédicace la première chanson!

Je ne m’en lasse pas et je ne peux m’empêcher d’esquisser des pas de danse.
Safari est une chanson de J Balvin (une méga star en Amérique Latine) avec BIA (une rappeuse américaine très talentueuse découverte par Pharrell) et bien sûr Pharrell qui est venu ajouter son grain de sel pour faire une harmonie parfaite.

 

 

Allez on se lâche!  Je suis en train de danser avec vous! 💋 💋

blog oxton yan

Actu Séries: New Kids on the Block

La fan de tv et cinéma que je suis ne pouvait pas rater l’occasion de découvrir de nouvelles séries.
Les séries US sont celles que je regarde le plus et auxquelles j’ai le plus accès. Les américains produisent et consomment les séries de manière frénétique d’où le fait qu’il y en ait beaucoup qui ne dépassent pas le cap du Pilot / 1er épisode/épisode test.

Les séries que je vais vous faire découvrir ont passé ce cap mais rien ne suggère qu’elles feront plus qu’une saison.


macgyver
MacGyver

Genre: Action, Drame
Diffuseur: CBS
Note IMDB (allociné américain): 4.4/10
Episode 1: The Rising (le soulèvement)

C’est le remake de la série culte des années 80. Perso, je n’ai regardé que quelques épisodes lorsqu’elle avait été rediffusée il y a longtemps et j’avais aimé principalement parce que je revoyais le commandant Jack de Stargate.

C’est une série d’action qui met en scène le super agent MacGyver, membre d’une unité secrète du gouvernement américain à la Mission Impossible, qui a le don pour se sortir des situations les plus improbables lors de missions hautement périlleuses.

Mon Avis
Si vous aimez les intrigues policières un peu cavalières, au rythme rapide cette série est peut-être faite pour vous.
L’acteur principal Lucas Till qui incarne Angus MacGyver est sympathique mais peu charismatique à mon goût. Hormis ses apparitions dans les X Men, je ne connais pas son travail.
J’aime bien le personnage de Jack Dalton, le partenaire d’Angus, interprété par George Eads. Vous savez, Nick Stokes des Experts Vegas. Il est plus loufoque et décalé.

Je n’aime pas le ton de la série avec la voix off de MacGyver façon Desperate Housewives qui explique tout…tout le temps.

Pour cette première saison, 10 épisodes sont prévus. Chaque titre d’épisode fait référence à un outil du commun qu’il utilise de façon peu commode pour se sortir d’une situation compliquée.
Je suis mi-figue, mi-raisin quant à mon appréciation globale. Je ferais l’effort de tous les regarder afin de savoir si cette série est faite ou non pour moi.




bull
Bull

Genre: Drame
Diffuseur: CBS
Note IMDB: 6.5/10
Episode 1: The Necklace (le collier)

Après 11 saisons, Dinozzo aka Michael Weatherly a enfin décidé de quitter son confortable rôle de bouffon pour découvrir autre chose.
Autant je l’aimais beaucoup dans NCIS (beaucoup moins les 2 dernières saisons), autant je trouve intéressant de voir un acteur essayer autre chose quitte à se casser la gueule. De plus, sa fin dans NCIS était plutôt sympa et ne l’empêchera pas de retrouver l’équipe plus tard si son expérience « extra-familiale » n’est pas couronnée de succès.
Comme Michael n’a pas voulu faire les choses à moitié, il est aussi producteur de cette nouvelle série.

Bref! Bull, une série dramatique inspirée par les débuts de la carrière du docteur en psychologie McGraw, fondateur d’un cabinet de consulting des plus prolifiques, marque donc le retour de M. Weatherly dans le personnage du Dr Jason Bull .
En somme, le charmant, charmeur et brillant Dr Bull assisté de son armée de consultants, avocat, enquêteurs, styliste et informaticienne se basent sur l’analyse comportementale du jury pour gagner leurs procès.

Pour l’heure, 8 épisodes sont prévus pour la première saison. Il n’y a plus qu’à lui souhaiter beaucoup de succès.

Mon Avis
J’ai aimé!
J’ai eu un peu de mal à cerner le topo de la série mais maintenant que j’ai pigé, j’apprécie l’intrigue.
Je trouve cette série innovante et complexe.Elle a du potentiel!


frequency
Frequency

Genre: Drame Fantastique
Diffuseur: CW
Note IMDB: 8.1/10
Episode: Pilot

Raimy Sullivan, jeune détective qui file le parfait amour avec son bel non-américain de fiancé voit sa vie basculer lorsqu’elle tombe, à la cave, sur un vieil émetteur radio appartenant à son défunt père. À sa grande surprise il fonctionne encore!
Le choc vient ensuite quand elle se rend compte que cette radio est un portail entre deux mondes: celui dans lequel elle vit et un autre, 20 ans plus tôt, dans lequel se trouve son père…vivant.
Il s’en suit des péripéties au cours desquelles elle va tenter de sauver son père de sa mort brutale. Bien entendu les choses ne se déroulent pas simplement et la théorie du chaos se met en place.

Mon Avis
Cette série allie les ingrédients d’une série policière et d’une série scifi. Je suis conquise! L’intrigue est bien ficelée et le jeu des acteurs dits de série B est juste.
J’espère que les scénaristes ne vont pas foiré et que la série trouvera son public.
9 épisodes sont prévus pour cette première saison



conviction
Conviction

Genre: Drame
Diffuseur: HBO
Note IMDB: 7.3/10
Episode 1: Pilot

On suit les aventures de Hayes Morrison brillante avocate, fille d’un ancien président des USA qui à cause de ses transgressions, se retrouve à assumer un poste qu’elle ne désire pas de responsable du pôle qui traite des dossiers des personnes jugées coupables à tort.
Elle n’en a clairement rien à faire des personnes qu’elle est censée sauver mais au fil des minutes sa coquille commence à se féler.

Mon Avis
Dans le rôle de Hayes Morrison on retrouve l’actrice Hayley Atwell que j’aime beaucoup dans son rôle d’Agent Carter dans la série qui porte son nom et la saga Captain America.
J’ai cependant eu du mal à accrocher avec le premier épisode principalement à cause du jeu de Hayley Atwell et son personnage de good girl gone bad à la Chelsea Clinton adolescente/Malia Obama.
Pour le moment, je me tâte. Cette série a du potentiel et les séries policières/judiciaires marchent plutôt bien donc elle trouvera probablement son public.
8 épisodes sont prévus pour cette première saison.




insecure
Insecure

Genre: Comédie
Diffuseur: HBO
Note IMDB: 6.8/10
Pilot: Insecure as Fuck (Manque de confiance en soi comme pas possible)

Issa Rae est une vidéaste qui a fait ses armes sur Youtube. Ses vidéos « Les Mésaventures d’une fille noire bizarre » où elle caricature sa vie de jeune femme noire hors des clichés de la noire cool, ont eu beaucoup de succès. Il en est découlé un livre du même nom et maintenant voici la série.
En plus d’être créatrice et actrice, elle est aussi productrice de cette série et je trouve ça hyper sympa!
Les épisodes ont la particularité de se terminer par « as fuck » qu’on peut traduire poliment par « comme pas possible »

Mon Avis
C’est une sorte de Unbreakable Kimmy Schmidt à la sauce Jane The Virgin version noire sans la méga production.
Le rythme et la manière dont les scènes sont filmées m’ont plu.
J’ai ri, je ne me suis pas ennuyée et j’ai hâte de voir les épisodes suivants.
Ce type de série manque cruellement à la télé. J’espère que des portes s’ouvriront pour que d’autres voix sont portées à l’écran.
10 épisodes sont prévus, chose assez judicieuse pour une première saison.
Cette série est prometteuse et je lui souhaite beaucoup de succès.

©Crédits photo: Aucune photo ne m’appartient!

Ces séries ne sont bien entendues pas encore prévues pour nos écrans, mais si vous recherchez de nouvelles séries à regarder, ces revues express vous guideront peut-être.

1000 Kisses

blog oxton yan

88e Oscars :Traduction de l’intro de Chris Rock

Salut les beautés cinéphiles!

J’ai, cette année aussi, regardé les Oscars… Je ne voulais pas rater ça d’une part à cause de l’épaisse controverse l’enveloppant mais surtout parce, Chris Rock, que j’aime beaucoup, présentait la cérémonie.

Je l’ai trouvé très bon dans cet exercice! Il a saisi cette opportunité pour dénoncer les injustices et les absurdités du mond du cinéma (mais pas que!) le tout avec beaucoup d’humour comme il sait si bien le faire, et sans se victimiser ou être vindicatif.

Après avoir entendu sur les TV françaises des choses qui n’avaient rien à voir avec ce qui s’était vraiment dit dans le discours d’ouverture de Chris Rock (j’ai meme entendu parler de JLo ✋🏾🙀), j’ai décidé de traduire la retranscription de celui-ci. Bien sûr on peut toujours améliorer une traduction…c’est ce qui fait sa beauté.

Dites-moi ce que vous en pensez.

Feel good vibes

Le Dimanche, souvent synonyme de zénitude, m’offre la possibilité de poser les bases de la semaine.

Cette semaine qui va débuter je la veux positive et gaie. Pour m’accompagner dans ce désir, je me suis constituée une petite playlist que je souhaite partager avec vous.

J’espère qu’elle apportera un peu d’espoir et de fun et vous mettra la patate…because we gonna be alright!

Playlist Feel Good

1000 Kisses
Take Care
Bonne Semaine à tous!
blog oxton yan

 

Mars Lovers

C’est avec beaucoup de plaisir que je démarre Avril en partageant avec vous mes petites découvertes de ces deux derniers mois.

J’ai la forte impression que le temps passe beaucoup plus vite en ce début d’année et que je n’ai pas le temps de faire la moitié de ce que j’aimerais faire. Mais bon, j’essaie petit à petit d’accélérer mon rythme Diesel style!

Avant toute chose, je tenais à vous remercier de votre engouement et du temps que vous prenez pour vous arrêter et me lire.
Bienvenue aux nouveaux venu(e)s et c’est toujours un plaisir renouvelé de savoir les « habitués » de passage.
Sans plus attendre voici l’inventaire des produits que j’ai le plus apprécié.

Wondrous December

Comme nous sommes en Décembre et que d’autres articles de clôture de l’année 2014 attendent, j’ai décidé de vous faire mon récapitulatif du mois, ce mois, et non en début du mois prochain comme ça a pu être le cas précédemment.

Une tasse de mon thé favori du moment, le thé vert à la rose de Kusmi Tea, près de moi et je suis prête à tout lâcher sur mes favoris.favoris december favoritesSans plus attendre voici le résumé des influences de ce mon mois.

Côté blog:
J’ai été pas mal occupée ce mois (et j’ai aimé ça!) raison pour laquelle je n’ai pas pu tout faire ce que j’envisageais de faire. Mais sait-on jamais? J’ai encore quelques jours…
Malgré cela, vous n’avez pas failli, vous m’avez renouvelé votre confiance, continué à